Les 5 règles d’or pour bien choisir son Photobooth

Les 5 règles d’or pour bien choisir son Photobooth

Depuis quelques années, l’animation photobooth est présente dans bons nombres d’événements : du mariage de particuliers aux salons de professionnels, il a trouvé sa place pour divertir le plus grand nombre !

C’est pourquoi, sur le marché actuel, il est possible de trouver beaucoup de bornes photos, plus ou moins différentes selon les cas. Mais comment faire son choix parmi toutes ces photobooth, tous ces prestataires ?

Cet article est destiné à vous éclairer sur le choix de la borne photo qui vous convient.

C’est pourquoi, voici les 5 règles d’or d’un Photobooth :

 

  1. Simplicité d’installation et d’utilisation :

La plupart des bornes photos ont été conçu pour se monter et démonter très facilement. En effet, s’il n’y a pas l’installation de prévu dans le contrat de réservation, le client viendra alors récupérer la borne dans les locaux du prestataire, et devra l’installer et la mettre en marche lui-même, tout comme l’éteindre et la désinstaller. N’étant pas spécialiste de ce genre de montage, le client peut nourrir quelques inquiétudes quant à sa capacité à le mettre en place sans problème.

C’est pourquoi, dans la plupart des cas, les photobooth ont été conçus pour s’assembler de manière simple et rapide. En général, il suffit juste de fixer la « tête » de la borne à son pied. Ainsi, une fois que les 2 éléments ont été assemblés, il suffira juste de les fixer l’une à l’autre par un simple vissage.

Une fois la borne constituée, et placée au bon endroit pour la prestation, il faudra la brancher à une prise secteur, puis l’allumer, souvent par le biais d’un interrupteur. Une fois sous tension et l’ordinateur bien démarré, il suffira de lancer l’application du photobooth, qui aura été préalablement  configuré par le prestataire. Préparez votre plus beau sourire : c’est prêt !

En général, lorsque vous récupérez la borne dans les locaux du prestataire, celui-ci vous fera une  courte formation afin de vous montrer concrètement les différentes étapes du montage, allumage et démontage !

 

  1. Design & personnalisation :

 

Il existe de nombreux modèles et designs de photobooth. Beaucoup d’entre eux se ressemblent particulièrement : borne type totem, box rectangulaire ou cubique sur pied sont les plus courantes.

D’autres prestataires souhaitent se démarquer en créant des bornes au design plus original. C’est le cas par exemple des QeezyBox, où nous avons choisi une matière noble : le bois, pour constituer nos bornes. Cela donne beaucoup de caractéres, d’élégances et donc d’originalité à la borne et donc à l’image que vous donnerez à votre événement !

Il est également possible de personnaliser la borne à vos couleurs/logos afin que le photobooth se fonde particulièrement dans l’environnement de votre événement. Ainsi, sur la plupart des bornes du marché, des encarts magnétiques, généralement sur la face avant et arrière de la borne, sont présents. Si vous choisissez l’habillage personnalisé du photobooth, vous devrez créer vos visuels d’après les gabarits fournis par le prestataire. Ceux-ci seront imprimés sur un support magnétique, il n’y aura plus qu’à les placer sur les espaces dédiés pour obtenir une borne 100% personnalisée !

 

 

  1. Qualité des photos :

Toute personne n’étant pas habitué à utiliser un photobooth peut se demander si la qualité des photos est bonne, sachant que la prise de vue est réalisée par une borne avec une impression immédiate.

Plusieurs facteurs vont rentrer en compte dans cette équation : le type d’éclairage, la qualité de l’appareil photo et celle de l’imprimante.

Pour la lumière, c’est le facteur fondamental, le plus important concernant la qualité de la photo. Nous pouvons observer sur le marché des photobooth deux types d’éclairages bien distincts : le flash et l’éclairage LED. Bien que l’utilisation de la LED s’est démocratisée et s’est considérablement améliorée ces dernières années, le flash reste une lumière très pertinente et efficace en photo. Si vous devez choisir entre les deux types d’éclairage, privilégié le flash, qui donnera une netteté et un rendu très performant par rapport à la LED. D’autant plus si le flash en question est un TTL (Through The Lens) qui est un processus permettant au flash d’analyser le nombre de personne devant lui, d’estimer la distance et ainsi d’adapter la puissance du flash à ces critères afin d’avoir un rendu le plus qualitatif possible.

Nous pouvons noter que certaines bornes présentes les 2 types d’éclairage afin d’optimiser le rendu !

Pour info, c’est le cas de bornes QeezyBox !

La qualité de l’appareil photo est dans une moindre mesure un facteur influant sur la qualité des photos. Cela devra être un boitier reflex avec un capteur d’une certaine qualité. A ce niveau, nous observons qu’il est souvent utilisé le même appareil photo d’une borne à l’autre. Cela ne devrait donc pas influencer votre choix.

Enfin, la qualité de l’imprimante et sa capacité à imprimer vite est un facteur important d’un bon photobooth. De nombreuses bornes sont équipées d’imprimantes dites professionnelles dont les principales caractéristiques sont la rapidité d’impression (ex : 8 secondes pour un format de photo 10×15) et une excellente qualité d’images avec une netteté et un rendu des couleurs très fidéles à la réalité. Un Photobooth digne de ce nom se doit de contenir ce type d’imprimante.

Il peut donc être intéressant de vous assurer de la qualité de celle-ci si vous avez à choisir entre plusieurs prestataires.

En somme, en fonction des caractéristiques du matériel utilisé dans la borne, le rendu pourra être plus ou moins qualitatif !

 

 

  1. Tarifs et offres:

Lorsque vous aurez à choisir entre plusieurs Photobooth, un critère très important sera le tarif et l’offre pour celui-ci qui vous sera proposé par le prestataire.

Les tarifs sont très variables : certains sont très abordables jusqu’à des prix beaucoup plus conséquents. Les différences peuvent s’expliquer par la qualité du matériel utilisée dans la borne, mais aussi sur le contenu de l’offre. En effet, certaines sociétés de locations incluront un certain nombre de produits différents : kit d’impression, galerie privée en ligne (…)  alors que pour d’autres ce sera la location « nue ».

Il vous faudra donc bien prendre en compte l’ensemble de cette offre pour vous faire une idée de la justesse du prix proposé !

Aussi, les options proposées peuvent vous pousser à privilégier un prestataire plus qu’un autre. Cela peut être un animateur, l’utilisation d’un fond vert pour incrustation, pack de déguisements…

 

 

  1. Suivi client et assistance:

Une fois que vous aurez choisi votre prestataire, vous allez devoir mettre en place différents éléments : il vous faudra choisir la composition que vous souhaitez, mettre en place la personnalisation des écrans du logiciel et de déterminer si vous choisissez ou non certaines options. Dans toutes ces démarches, à moins d’être un habitué des photobooth, le prestataire doit absolument vous guider, vous conseiller, vous montrer concrètement le rendu de l’ensemble des visuels afin que vous les validiez, et éviter des mauvaises surprises le jour de votre événement !

Certaines notions pourront vous paraitre abstraite, c’est pourquoi le suivi client de votre prestataire est primordial dans cette mise en place, et ce pour un événement parfaitement réussi !

De même, pendant votre soirée, il est possible que la borne présente des problèmes de fonctionnement : un bourrage papier de l’imprimante, un bug de l’ordinateur… Ce sont des problématiques rares, mais cela peut arriver. Pour vous aider à les résoudre au plus vite, bon nombre de prestataire propose une assistance téléphonique pendant votre événement. Ainsi, au moindre souci, un coup de fil à votre fournisseur, et celui-ci vous guidera dans le processus afin de remettre le photobooth en marche le plus vite possible !

Grâce à cela, vous pouvez profiter de votre soirée sans vous préoccuper d’une éventuelle maintenance du photobooth !

Photographe : pourquoi choisir un professionnel ?

Photographe : pourquoi choisir un professionnel ?

Professionnel ou particulier, vous êtes chargé d’organiser un événement ?

Une question va rapidement se poser : « Doit-on prendre un photographe professionnel ? »

Effectivement, de nos jours, tout le monde a un téléphone portable voir un petit appareil photo (compact, hybride), et bons nombres de photos seront faites par ces biais, et en plus, elles seront gratuites !

Alors pourquoi faire appel à un professionnel ?

 

Tout d’abord, cela se traduira par un résultat tout autre que celui obtenu par les photos de vos invités ! En effet, dans l’éventail des photos faites par vos convives, il y aura un peu de tout ! Des photos qui ne vous plaisent pas trop jusqu’à de très belles photos. Mais aurez-vous un coup de cœur pour l’une d’entre elles ? Pensez-vous obtenir La photo avec l’effet « wahou » ? La probabilité existe mais est très faible. De plus, il n’y aura pas de continuité dans les prises de vues avec des cadrages et lumières très disparate ! Il sera donc difficile de faire une sélection pertinente.

Pour un professionnel, l’objectif sera de raconter l’histoire de votre événement, et ainsi retranscrire par l’image son déroulé : l’ambiance, les moments forts, certaines émotions, mettre les principaux acteurs de l’événement en valeur… Le tout avec un style, et une image de parfaite qualité !

 

Il y a plusieurs raisons qui feront qu’un professionnel apportera un regard différent sur votre événement : le matériel, l’expérience et le style sont les 3 principales qualités qui feront la différence.

 

Tout d’abord, qui dit professionnel, dit matériel de professionnel, et cela contribue pleinement à la qualité de l’image, permettant de jouer avec la lumière, de faire des effets particuliers.

Ainsi, lors de la prestation, le photographe sera amené à shooter dans des conditions pouvant être difficile : basse lumière sans flash, éclairage peu propice à une belle image (type néon, ampoule, certains éclairages led…) notamment, mais grâce à un boitier et objectifs pro, le rendu sera d’excellente qualité, malgré les contraintes.

Ajouté à cela la post-production, à savoir les retouches effectuées sur chaque photo (colorimétrie, cadrage, luminosité…) grâce à un ordinateur et logiciels photos spécifiques, tout ce matériel contribue clairement à optimiser chaque image afin d’obtenir un résultat de grandes qualités !

Le but n’étant pas de travestir la réalité, mais plutôt de renforcer l’impact visuel de l’image !

Mais attention, le matériel ne fait pas tout : avoir un appareil photo professionnel ne signifie pas que l’on est bon photographe !

 

L’expérience d’un photographe est absolument fondamentale. Pour être plus précis, je la scinderai en 2 parties.

Tout d’abord, il y a l’aspect technique. L’une des caractéristiques de la photo (à part en studio) est que selon le point de vue, l’endroit où l’on se trouve, la lumière n’est pas la même qu’à quelques mètres de là (ex : si l’on est face à un sujet à photographier, imaginons que la lumière vient d’un côté. Si l’on se déplace d’un côté ou de l’autre du sujet, nous pouvons nous retrouver face à la lumière avec toutes les incidences que cela entrainent, ou de le l’autre côté, avec une lumière plus directe) voir même pire changer d’une seconde à l’autre dans le cas d’une prise de vue en extérieure, un nuage passe subitement devant le soleil, et l’ambiance qui était très lumineuse quelques secondes auparavant devient particulièrement sombre. A tous ces changements de lumières,  le professionnel devra apporter une réponse immédiate en adaptant ses réglages instantanément. Sans une bonne expérience de ces techniques, beaucoup de clichés seront de moindre qualité voir raté…

D’autre part, il y a l’expérience du terrain, de la prestation. Cela signifie que le photographe dont l’objectif est de produire des images du déroulé de l’événement, doit savoir où se placer et se déplacer, à quel moment prendre un cliché important, retranscrire sans exception les moments forts, mais aussi les à côté de l’évènement principal afin de rendre un regard complet sur l’événement… En somme, le professionnel doit prendre la mesure de la prestation, de l’espace disponible, de l’ambiance afin que le résultat final soit particulièrement pertinent et fidèle à la réalité de l’événement.

 

Enfin le style diront certains, la sensibilité du photographe diront d’autres, vont contribuer à donner une dynamique, voir une identité au shooting.

En effet, chaque photographe a son propre point de vue, sa propre façon de construire l’image, d’utiliser la lumière. Le meilleur exemple à citer est celui où l’on donne le même objet à photographier à 5 photographes professionnels, le résultat sera 5 photos différentes ! Cela montre que chacun a sa manière de voir les choses et de la retranscrire ! Ainsi, n’hésitez pas à regarder le book du photographe que vous souhaitez engager afin de voir si son « œil », son style correspond à vos attentes.

 

En somme, même si la photo s’est largement démocratisé et est accessible à tous, la photographie reste un métier à part entière, et il n’y aura pas mieux qu’un professionnel pour mettre en valeur votre événement par l’image !

Pourquoi utilise-t-on un Fond vert/incrustation ?

Pourquoi utilise-t-on un Fond vert/incrustation ?

Initialement, les premières utilisations des fonds d’incrustation étaient pour le cinéma.

Qui ne se souvient pas d’un vieux film où les acteurs sont au volant d’une voiture et le décor défile derrière sur un fond?

En effet, l’avantage de cette technique est de permettre de faire tourner les acteurs en plateau, puis d’incruster l’arrière-plan de son choix par la suite.

Depuis, son utilisation a beaucoup évolué et s’est vraiment démocratisé : à la télévision (météo, journaux télévisés…), au cinéma donc, mais également en photographie (packshot de produits, photobooth…).

 

Initialement, 2 couleurs étaient utilisées pour ces fonds d’incrustations : le bleu et le vert. A part dans certain cas particulier, nous utilisons essentiellement la couleur verte de nos jours.

 

Alors, les plus curieux se demanderont pourquoi avoir choisi particulièrement cette couleur ?

Il y a 2 raisons principales à cela :

 – la 1ere est assez logique : c’est une couleur opposée à la couleur de la peau, ainsi, il n’y a pas de risque que l’image d’incrustation s’affiche sur la ou les personne(s) présente(s) à l’image. A noter qu’il ne doit y avoir aucune couleur verte dans la tenue des personnages, car sinon, l’image d’arrière-plan recouvrirai ces parties, voir ferait disparaitre l’acteur dans le décor, ce qui donnera un effet peu souhaitable !

 – Particulièrement depuis l’avènement du numérique, les capteurs des caméras vidéos ou appareils photos ont une sensibilité accrue pour la couleur verte. Cela signifie que cette couleur est facilement détectée par les capteurs et la zone d’incrustation sera ainsi bien déterminée. Le résultat n’en sera que plus fin et précis, notamment sur le contour des personnes incrustées.

 

Enfin, il est intéressant de remarquer que pour toutes les scènes tournées avec un fond en extérieur, c’est la couleur verte qui sera privilégiée. En effet, un fond bleu pourrait se confondre avec le ciel et ainsi tronquer l’image d’incrustation souhaitée ! Il y a toujours une exception qui confirme la régle, si la tenue choisie pour le personnage à l’écran contient du vert, alors il pourra être choisi le fond bleu tout en faisant particulièrement attention à ne pas se faire chevaucher le fond et le ciel !

 

Si l’utilisation de fond vert est très courante et ancienne dans le cinéma et la télévision, cela est cependant beaucoup plus récent dans le monde de la photo. En effet, avant le numérique, ce processus n’avait pas lieu d’être dans le cadre du développement d’une pellicule.

Par contre, depuis l’apparition des appareils photos numériques, cette technique est devenue particulièrement utilisée, car  grâce à des ordinateurs et logiciels de plus en plus performants, cette technique est devenue très abordable pour tous les photographes.

L’exemple le plus répandue est le packshot de produit. En effet, il suffit de photographier un quelconque objet sur fond vert pour pouvoir ainsi le placer sur l’arrière-plan de son choix, ce qui est très courant pour les publicitaires, les catalogues, et autres supports commerciaux !

 

En somme, l’incrustation de l’arrière-plan sur un fond vert est devenu très courant : des effets spéciaux de films jusqu’aux publicités, son utilisation permet de « truquer » les images avec une grande qualité et facilité !

 

Et vous, sur quel fond souhaiteriez-vous être incrusté ?

Qu’est-ce qu’un photocall ?

Qu’est-ce qu’un photocall ?

De Paris à Cannes, de New York à Sydney, le photocall est une animation photo universelle, indémodable, et très prisée. Inspiré du monde du cinéma, Photocall peut se traduire par « Appel Photo », inspiré par le fait que le(s) photographe(s) appelle(nt) sans cesse les stars pour attirer leur regard !

Parfois accompagné d’un tapis rouge, nous la retrouvons pour tous les grands ou petits événements de ce monde : festival de cinéma, soirée événementielle, soirée d’entreprises, mariage …

Concrètement, ce que nous appelons photocall est la prise de vue des personnes participant à votre événement devant un fond prédéterminé.

Ce fond peut être un décor naturel (un mur avec une décoration particulière, devant une belle  batisse…), mais plus généralement, c’est une bâche imprimée selon vos critères (marque, sponsors, nom de l’événement…), ou un fond vert, ce qui permettra d’incruster vos invités sur le fond de votre choix !

L’ensemble des invités passent seuls, en couples, ou en groupe pour se faire prendre en photo devant ce fond.

La finalité de cette animation est d’obtenir des photos de l’ensemble de vos invités devant le fond choisi.

Il existe 2 moyens de réaliser un photocall :

 1. Par le biais d’un Photobooth : c’est le photocall 2.0, sa version moderne.

La borne photo devra être installée devant le fond choisi. Les personnes lancent alors la prise de vue en appuyant sur l’écran tactile de la borne. Une fois la ou les photo(s) réalisées, l’utilisateur peut imprimer cette photo, se l’envoyer par email, ou la partager sur les réseaux sociaux. Les invités réalisent donc seuls leur photo (sauf si vous prenez l’option animateur) et l’obtiennent ensuite en imprimé ou digital.

Si vous choisissez de faire appel à un animateur,  celui-ci s’occupera de lancer la prise de vue lorsque les invités seront prêts et bien placés sur le plateau photo, il contribuera également à fluidifier la file d’attente devant le photobooth, et il encadrera les participants afin d’avoir une utilisation optimale de l’animation !

 

 2. Avec un photographe :

C’est la prestation classique. Le photographe installe un studio mobile (fond choisi et flashs). L’ensemble des invités passera sur ce plateau afin d’être pris en photo seul, en couple ou en groupe.

Généralement, il y a 2 possibilités pour récupérer les photos : pour la première, le photographe remet à la fin de la prestation l’ensemble des clichés réalisés à l’organisateur, qui les distribuera lui-même.

Le second, le plus courant, est appelé tirage direct. Un opérateur accompagne le photographe, il lui est installé un stand avec un ordinateur et une imprimante à proximité du plateau. Les photos lui seront transmises instantanément puis imprimées en direct pour chaque personne présente sur la photo, qui pourra donc la récupérer dans les minutes suivant la prise de vue. Ainsi, chaque invité repartira avec une photo souvenir de votre événement, sachant que chaque photo présentera le logo de votre événement!

 

Que choisir entre ces 2 types de photocall ?

Comme vous l’aurez compris, le résultat final est sensiblement le même.

L’avantage du Photobooth est qu’il permet d’obtenir la photo en numérique, et ainsi de pouvoir la partager facilement sur les réseaux sociaux !

L’avantage du photographe est que les photos sont généralement mieux réussies ! En effet, celui-ci dirigera les personnes photographiées en le plaçant comme il le faut, et en les mettant à l’aise (aspect stratégique en encourageant les gens timides à se faire prendre en photo pour que tout le monde participe à la fête !)

Il vérifiera que tout soit bien disposé (cravate, veste, robe…), les incitera à bien regarder l’objectif et sourire… Cela parait évident, pourtant, s’ils sont seuls devant la borne, certains de ces détails ne seront pas respectés.

En somme, le photographe humanise la relation avec les invités en les mettant à l’aise et en les conseillant afin d’obtenir le meilleur cliché possible !

A noter que si vous faites appel à un animateur pour le photobooth, il pourra également jouer ce rôle, et limitera donc l’oubli de certains de ces détails !

 

En conclusion, vous souhaitez laisser un souvenir personnalisé à vos invités tout en valorisant votre événement ?

C’est l’animation photocall qu’il vous faut !

Que choisir pour mon événement : un photographe ou un photobooth ?

Que choisir pour mon événement : un photographe ou un photobooth ?

Vous êtes en charge d’organiser un événement ?

Et vous vous posez la question : que choisir, un photographe ou un photobooth ?

 

Tout d’abord, il semble important de préciser que ce sont des prestations très différentes, où chacun a ses propres spécificités, et qui aboutiront à des résultats très différents. Ainsi, il ne parait pas opportun de les opposés car elles peuvent tout à fait être complémentaires !

 

Mais, si l’on veut choisir, comment faire ?

 

Il est préférable de faire ce choix en fonction de votre besoin et du résultat que vous souhaitez obtenir, pour vous et vos convives !

 

Commençons par le Photobooth : il faut le considérer comme une animation photo pour votre soirée. En effet, la borne sera placée à un endroit fixe, les gens viendront d’eux-mêmes se faire prendre en photo : seul ou en groupe, de manière conventionnelle ou déguisé, sérieux ou déjanté, les possibilités sont multiples pour divertir vos invités, et chacun l’utilisera  comme bon lui semble !

Le résultat sera d’obtenir des photos personnalisées des plus originales et cela dynamisera votre évent, tout en créant un souvenir imprimé (qui ornera bureau, frigidére…) ou digital (généralement partager sur les réseaux sociaux) dont les gens sont très friands !        

Ainsi, seules les personnes volontaires l’utiliseront, ce qui implique que vous n’aurez pas forcément tous vos invités en photo ! En effet, la plupart des personnes appréciant particulièrement ce type d’animation, l’utiliseront de nombreuses fois, mais à l’inverse, un petit  nombre  de convives n’aimant pas se faire prendre en photos, éviteront clairement l’animation…

 

De son côté, le Photographe réalise un reportage : c’est-à-dire qu’il couvrira votre événement en réalisant des photos d’ambiance, des portraits,  des photos de détails … l’éventail du type de photo réalisé est large et très complet. L’objectif sera de raconter l’histoire de votre événement, et ainsi retranscrire par l’image son déroulé : l’ambiance, les moments forts, certaines émotions, mettre les principaux acteurs de l’événement en valeur…

Pour ce type de prestation, il faut un photographe expérimenté. En effet, il y a généralement certaines contraintes (d’espace, de lumière…) qu’il aura à gérer, il devra suivre toutes les grands moments en étant bien placé, faire les bonnes photos au bon moment, voir d’être force de proposition en proposant un certain nombre de cliché auquel les organisateurs n’ont pas forcément pensé! Tout cela demande de nombreuses compétences, ce pourquoi il est préférable de choisir un photographe qui est habitué à réaliser ce type de prestation.

Au final, le résultat obtenu sous forme de reportage sera un résumé par l’image de tous les moments de votre soirée ; les moments forts bien sûr, mais également certains petits moments, certains échanges, moments complices entre convives …

 

En somme, quand le photobooth divertit vos convives, le photographe retranscrit par l’image le déroulé de votre soirée.

 

Le budget peut également être un critère de sélection :

Pour le photobooth le prix est fixé pour votre soirée, avec en général un pack d’impression, la livraison est incluse ou non selon le prestataire.

Pour le photographe, le prix dépendra de son temps de travail lors de votre évent. En effet, en général, c’est un tarif horaire qui est fixé, excepté certains photographes, qui proposent des forfaits. Pour la plupart des photographes professionnels, la post-production (tri, retouche, colorimétrie…) est comprise dans ce tarif.

Ainsi, en général, le prix de location du Photobooth est fixe, alors que le tarif d’un photographe dépendra du temps qu’il aura passé sur l’événement..

 

En conclusion, posez-vous la question : qu’est ce que je souhaite pour cet événement : divertir mes invités ou avoir un souvenir de l’ensemble de mon événement ?

La réponse vous orientera de manière sûre vers l’un ou l’autre, ou les deux !!!

Facebook
Instagram